L'Ordre des Chartreux

Chartreuse de Portes
( France )

Monastère de moines

Adresse et contacts

Chartreuse de Portes

01470 Bénonces
FRANCE

FranceÉtranger
Tel. :04 74 36 72 8800 33 4 74 36 72 88
Fax. :04 74 36 11 1500 33 4 74 36 11 15
 
Email :fr.francois-marie@chartreuse.info

Présentation
Photographies
Autres maisons

Situation géographique

Située dans les montagnes du Bugey à distance presque égale de Lyon et de Genève, la chartreuse de Portes est blottie en haut d'un col, à l'écart des grandes routes, à 7 km du village le plus proche. À près de 1000 mètres d'altitude, elle jouit du climat rude et sain des montagnes, et sa situation retirée, en pleine nature, dans un silence total, favorise le recueillement et la prière contemplative des moines qui l'habitent.

Bref aperçu historique

Première maison de France à s'être ralliée à la Grande Chartreuse, Portes a été appelée "la fille aînée de l'Ordre cartusien" Elle reçut également la dénomination de "Chartreuse des saints" car elle abrita à l'origine des moines de haut mérite, dont quelques-uns sont vénérés comme saints ou bienheureux : saint Arthaud, saint Anthelme, le bienheureux Ayrald, saint Étienne de Châtillon.

Voici quelques points de repères chronologiques :

1115Bernard de Varey et Ponce, moines de l'abbaye bénédictine d'Ambronay, se retirent au massif de Portes, désireux de vivre la même vie solitaire que mènent depuis 1084 les fils de St Bruno dans le désert de Chartreuse.
1125Construction du premier monastère bâti en pierre, au même emplacement que la chartreuse actuelle.
1640Commencement de la reconstruction du monastère. De 1660 à 1662, une nouvelle église conventuelle est édifiée.
1789 – 1799Pendant la Révolution française, la communauté doit se disperser. Dom Vallet demeure seul dans sa cellule jusqu'à sa mort (1799), secouru par la charité des gens du voisinage.
1855Les chartreux rachètent Portes, dont les bâtiments ont été laissés à l'abandon par les divers propriétaires successifs. Le monastère est restauré et une communauté y reprend la vie régulière.
1901Les chartreux de Portes doivent s'expatrier en Suisse, face à la menace des lois d'expulsion.
1951Le monastère est racheté par l'Ordre des Chartreux.
1954Un moine chartreux, Dom Emmanuel Cluzet, s’installe à Portes comme gardien du monastère et surveille les premiers travaux de restauration.
1970Achèvement de la remise en état des bâtiments.
1971Une nouvelle communauté s’y installe dont le noyau principal est fourni par la chartreuse voisine de Sélignac.

Particularités

Avec ses 12 cellules pour les moines du cloître, et à peine autant pour les frères, la chartreuse de Portes a gardé le type traditionnel des anciennes maisons de l'Ordre.

Actuellement (janvier 2015), la communauté est composée de 15 moines dont 4 encore en formation. La maison compte aussi deux familiers laïcs qui partagent pour une part la vie de prière et de travail de la communauté. Les divers âges y sont représentés avec plusieurs grands anciens et un bon groupe de moines encore jeunes.

La liturgie communautaire est chantée en latin pour toutes les pièces grégoriennes (comme dans toutes les maisons de l’Ordre), et en français pour les lectures, les psaumes et les prières d'intercession.

La vie économique est assurée par un petit artisanat réalisé par les moines en cellule (confection des boîtes en bois pour l'emballage des bouteilles de la liqueur de "Chartreuse"), par quelques travaux forestiers, par des dons et par les pensions des moines âgés. Les frères assurent le service quotidien de la communauté et l’entretien de la maison.

L'hôtellerie reçoit seulement les familles des moines une ou deux fois par an.

La vie menée à la chartreuse de Portes, dans un cadre particulièrement solitaire et silencieux, au sein d’une petite communauté à caractère familial, répond bien à l’idéal de la vocation cartusienne tel qu’il a été défini aux origines de l’Ordre par notre Père St Bruno et par Guigues dans ses « Coutumes » : former ensemble une communion de solitaires pour vivre dans l’intimité la plus étroite possible avec Dieu, Père, Fils et Saint Esprit, sous la douce protection de Marie, « Mère toute spéciale des Chartreux ». La Vierge Marie est aussi la Patronne de la Maison de Portes sous le vocable de « Notre-Dame de l’Assomption ».

Durant l’année 2006, la restauration complète de l’église du monastère a été réalisée. L’église conventuelle est le cœur de la maison. C’est là que sont célébrés les Offices en commun : l’Office de nuit, la Sainte Messe et les Vêpres. Chaque jour, durant un moment avant Vêpres, les moines peuvent aussi y adorer leur Seigneur présent corporellement au Tabernacle. Mais en réalité, c’est toute leur vie de solitude en ermitage qui est appelée à devenir eucharistique, puisque leur vocation est de s’unir intimement au mystère pascal du Christ, le Fils bien-aimé du Père, Prêtre et Hostie de son propre sacrifice, par lequel il glorifie parfaitement le Père et sauve le monde.

Noviciat

Les candidats désireux d'étudier une éventuelle vocation cartusienne peuvent participer entièrement à la vie quotidienne des moines, pour une durée à fixer avec le Père Maître (premier contact, séjour d’une ou deux semaines pour une première expérience, ou d’un mois pour une retraite complète de discernement). Pour déterminer la meilleure solution, il est recommandé de prendre directement contact avec le Père Maître par courrier postal, électronique ou bien par téléphone avant le commencement du grand silence qui suit la sonnerie de l’Angélus du soir, à 18h45.

La vocation de moine chartreux n’exige nullement des qualités ou des vertus exceptionnelles. Elle correspond à un appel totalement immérité du Seigneur et c’est le soutien de sa grâce qui permet d’y correspondre. Souvent, c’est l’expérience seule qui permet de discerner la réalité de cet appel.

© 1998-2017 L'Ordre des Chartreux • AccessibilitéInformations légalesContact